Accueil

Retour sur la 1ère edition du Trans-Alps Rally

Mardi 29 juin 2021, à Kitzbühel en Autriche, se déroulait la traditionnelle journée de vérifications administratives de la 1ère édition du Trans-Alps Rally, dernier né des évènements Cyril Neveu Promotion, en partenariat avec le célèbre « hyper-horloger » Roger Dubuis. C’est au pied de la « Streif », réputée comme étant la plus prestigieuse descente de ski alpin du circuit mondial, que les équipages et leurs voitures ont revêtu les couleurs du rallye pour affronter les quelques 1000km à parcourir au coeur des Alpes du Tyrol et des Dolomites.

La première étape autour de Kitzbühel, menait tout d’abord à Zell am See, fief de la dynastie Porsche et point de départ de la « Hochalpenstrasse » et ses sommets culminants à plus de 3500m d’altitude pour gravir le plus haut col d’Autriche : le Grossglockner. Un contrôle de passage y était organisé et les concurrents ont pu s’affronter sur quelques kilomètres à l’occasion de la première des septs épreuves de régularité inscrites au programme du rallye. Alors que cette ascension se déroulait dans les nuages, le ciel bleu et les rayons de soleil allaient nous accompagner jusqu’au déjeuner, organisé au détour d’un village très accueillant nommé Heiligenblut. L’après-midi proposa tout autant de paysages « impeccables » bordés de chalets magnifiquement entretenus, dont seuls les autrichiens ont le secret, pour revenir à Kitzbühel.

La deuxième étape s’annonçait quant à elle comme un voyage d’Est en Ouest, au coeur du Tyrol autrichien, avec un parcours fait de vallées et jalonné de nombreuses stations de sports d’hiver. Une nouvelle épreuve de régularité était organisée, sous la pluie battante, au départ des célèbres cascades de Krimml, avant de rejoindre le déjeuner prévu non loin d’Innsbruck et qui sonnait comme un moment de répit avant de reprendre la route vers Sölden. On ne présente plus cette station de ski toisée par le célèbre Rettenbach Gletscher où était organisée une courte épreuve sur cette route menant au majestueux glacier, théâtre habituel de la manche d’ouverture de la saison de ski. Un arrêt « champagne » était prévu au sommet, avant de rejoindre l’hôtel Bergland Design, lieu même où « James Bond himself » séjourna à l’occasion de sa dernière production (Spectre).

La troisième étape proposait le franchissement du Timmelsjoch juste après le petit déjeuner, culminant à 2474m pour passer en Italie et disputer la première épreuve de régularité du jour tout en profitant d’un décor totalement différent, sur des routes devenues plus escarpées et beaucoup plus sinueuses. Les cols du Giovo, de Pennes et du Leccio étaient à gravir pour entrer dans le sud-tyrol et se rendre au déjeuner organisé dans une auberge locale non loin de Val Gardena. La fameuse route SS48 (qui traverse les Dolomites) était ensuite au programme pour une épreuve établie dans la descente du Passo Pordoï, morceau de bravoure avec ses innombrables épingles à cheveux et points de vue sur les Dolomites omniprésentes, avant de conclure la journée à Cortina d’Ampezzo.

Pour la quatrième et dernière étape, c’est sous un soleil radieux que les massif abrupts des Dolomites se sont dévoilés, dans des couleurs d’été qui donnaient encore davantage de relief à ces décors sans égal. Cette ultime boucle autour de Cortina d’Ampezzo accueillait les dernières épreuves de régularité autour du mythique Monte Cristallo, bordé par ces Dolomites omniprésentes. Giau, Staulanza, Cibiana, Furcia et Valparola étaient les cols à escalader pour atteindre le Lac de Misurina où était établi le déjeuner, toisé par les Tre Cime de Lavaredo et par les Cinque Torre. Avec des points de vue innombrables dans cette étape de 235km, chacun s’accordera à dire qu’elle était trop courte tant le décor était majestueux atour de Cortina d’Ampezzo.

Au terme de ce nouveau voyage badgé Cyril Neveu Promotion, et après une « bagarre » à couteaux tirés dans les deux catégories, entre amateurs d’épreuves de « régularité », les grands vainqueurs de cette première édition du Trans-Alps Rally se nomment Jean-Michel et Marie-Françoise ARLAUD (Porsche 911 2.4S -1972) en « Classic » et Nicolas CHELI et Aurélien LECOANET (Toyota Supra – 1994) en « Prestige ».

Nous vous donnons rendez-vous très bientôt, après l’été, sur les routes d’une nouvelle épreuve, le Littoral Tour, qui se défoulera du 13 au 16 septembre 2021.

Classement final

Catégorie Classics

1-ARLAUD Jean-Michel / ALRLAUD Marie-Françoise (PORSCHE 911 2,4S)
2-DESTAS Jean-Marc / DESTAS Brigitte (PORSCHE 911)
3-FANARA Nano / FANARA Séverine (ALFA ROMEO Coupé Bertone)
Catégorie Prestiges
1-CHELI Nicolas / LECOANET Aurélie (TOYOTA Supra)
2-PICCIOLONI Jacques / PICCIOLONI Brigitte (BMW Z3M)
3-BILLEBEAU Christian / BILLEBEAU Charlie (PORSCHE 993 RS)

Classement final – Final Ranking

L’édition 2021 en photos – 2021 edition in pictures

Le programme du rallye


● BIENVENUE – MARDI 29 JUIN 2021
KITZBÜHEL
● ETAPE 1 – MERCREDI 30 JUIN 2021
KITZBÜHEL > KITZBÜHEL
● ETAPE 2 – JEUDI 1er JUIN 2021
KITZBÜHEL > SOLDEN
● ETAPE 3 – VENDREDI 2 JUILLET 2021
SOLDEN > CORTINA D’AMPEZZO
● ETAPE 4 – SAMEDI 3 JUILLET 2021
CORTINA D’AMPEZZO > CORTINA D’AMPEZZO

Les partenaires du Rallye / Rally partners




[cml_media_alt id='355']Cafes Richard_logo[/cml_media_alt] [cml_media_alt id='234']logo_BELGOM[/cml_media_alt] [cml_media_alt id='1292']Logo_M5_Classic-light[/cml_media_alt]